Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 octobre 2013 6 26 /10 /octobre /2013 21:35

Manoeuvres autour du projet de loi d'amnistie: un écran de fumée pour détourner l'attention des vrais problèmes

Lien de l'article:

http://redthaisocialist.com/francais/437-manoeuvres-autour-du-projet-de-loi-damnistie-un-ecran-de-fumee-pour-detourner-lattention-des-vrais-problemes.html


Toutes les protestations, les rumeurs et la confusion qui entourent le projet de loi d'amnistie sont une occasion en or pour les conservateurs anti-démocratiques et le gouvernement Pua Thai de détourner l'attention sur les véritables enjeux que sont le coup d'Etat de Septembre 2006 et le massacre des Chemises rouges le 19 Mai 2010.
Pour les conservateurs, qui souhaitent placer la société thaïlandaise dans un "gel profond", tous les discours habituels sur Taksin, les mobilisations de rue, et l'appel à un autre coup d'Etat militaire, sont une merveilleuse façon d'éviter le débat sur les crimes d'Etat commis par l'armée et le Parti Démocrate au gouvernement à l'époque. L'excitation maniaque autour du sujet est aussi un prétexte pour négocier et mettre sous pression le Pua Thai afin que les prisonniers chemises rouges restent en prison aussi longtemps que possible, que le retour de Taksin soit retardé et que rien ne soit fait contre la loi de lèse-majesté draconienne qui protège les militaires.
Pour le Pua Thai et la direction de l'UDD, les rumeurs fastidieuses habituelles de coups d'Etat et la présentation des différents projets de loi d'amnistie contribue à semer la confusion et la peur parmi les Chemises rouges. Cela prépare le terrain pour un autre mauvais compromis avec les militaires. La lèse-majesté ne sera pas modifiée et les prisonniers de lèse-majesté ne seront pas couverts par une amnistie. Non seulement cela, mais l'armée ne sera pas poursuivie pour ses crimes putschistes ni pour ses massacres de civils et les affaires contre Abhisit, Sutep et les Chemises jaunes qui ont occupé les aéroports seront discrètement abandonnées ou reportées indéfiniment. Le Pua Thai espère que, quand cette épouvantable version de la loi d'amnistie sera adoptée, les Chemises rouges pousseront un soupir de soulagement et diront: "Eh bien au moins nous avons eu une loi d'amnistie".
Un tel résultat ne changera rien au piteux état d'absence de droits de l'homme et de justice de base en Thaïlande. Les politiciens du Parti Démocrate et les généraux de l'armée qui ont massacré des gens vont rester libre et continuer à jouir de leurs richesses, tandis que des gens comme Somyot, Da Torpedo et Surachai, qui sont détenus pour simplement avoir critiqué la dictature, continueront de pourrir en prison.

Giles Ji Ungpakorn

 

Photo ci-dessous: Giles Ji Ungpakorn

giles

Partager cet article

Repost 0
Published by liberez-somyot
commenter cet article

commentaires