Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 septembre 2012 5 07 /09 /septembre /2012 07:28

Texte de la pétition:

 

Libérez Somyot! La liberté d'expression n'est pas un crime.

S'il vous plaît, signez cette pétition au Premier ministre thaïlandais

 
Le 19 septembre la Cour pénale thaïlandaise annoncera la date du verdict de Somyot Prueksakasemsuk, éditeur bien connu et, depuis longtemps, militant des droits des travailleurs en Thaïlande. Il peut être condamné à 30 ans de prison.
Nous avons besoin de vos voix pour nous faire entendre.
Clean Clothes Campaign (CCC) continue de faire appel aux autorités thaïlandaises pour qu'elles abandonnent toutes les charges retenues contre Somyot Prueksakasemsuk ainsi que celles contre tous les autres défenseurs des droits humains détenus en vertu de la loi de lèse-majesté. Nous demandons qu'au minimum, Somyot soit libéré sous caution.
Somyot a été arrêté il y a plus d'un an, en avril 2011. Les autorités thaïlandaises affirment que deux articles, parus dans son magazine "Voice of Taksin", ont offensés le Roi de Thaïlande. Il a été accusé de lèse-majesté, un crime passible de 30 ans d'emprisonnement. Somyot a été forcé d'attendre son procès, dans une prison surpeuplée et insalubre, pendant dix-sept mois et la liberté sous caution lui a été refusée huit fois.
CCC travaille en collaboration avec les organisations de droit de l'homme afin d'influencer les gouvernements des pays européens pour qu'ils fassent pression sur le gouvernement thaïlandais. Nous demandons également que tous les défenseurs des droits de l'homme en Thaïlande soient en mesure de mener à bien leurs actions légitimes en faveur des droits humains sans crainte de représailles et sans restrictions ni de harcèlement judiciaire.
Dites au Premier ministre thaïlandais: Libérez Somyot maintenant! La liberté d'expression n'est pas un crime.
Vos signatures seront largement diffusées de sorte que le gouvernement thaïlandais devra nous écouter!

Lien pour signer la pétition:

https://www.cleanclothes.org/urgent-actions/somyot-trial

Un lien en anglais pour plus d'informations et de mises à jour régulières sur le procès:

www.freesomyot.wordpress.com

Nous vous demandons aussi d'envoyer la lettre ci-dessous au Premier ministre thaïlandais et au Président de la Cour de Justice Suprême de Thaïlande.

 
Lettre ouverte: Appel à la libération de Somyot Prueksakasemsuk!
Votre Excellence,
Nous vous écrivons pour vous parler du procès à venir et du maintien en détention de Somyot Prueksakasemsuk qui est jugé suite à des accusations de lèse-majesté. Son procès se déroule actuellement. Il a commencé le 21 Novembre 2011 et se terminera le 19 septembre 2012. Somyot pourrait faire face à une peine maximale de 30 ans d'emprisonnement. Cela fait plus d'un an qu’il est en détention provisoire depuis son arrestation par des fonctionnaires du ministère des enquêtes spéciales en avril 2011.
Nous croyons que le refus de la liberté sous caution fait parti d'une campagne de harcèlement et d'intimidation à l’encontre des défenseurs des droits de l'homme en Thaïlande. Nous demandons aux autorités judiciaires thaïlandaises de garantir que les droits de Somyot Prueksakasemsuk soient maintenus pendant sa détention et qu'il lui soit accordé le droit à un procès équitable, y compris le droit à la liberté sous caution.
Nous vous rappelons respectueusement que la Déclaration des Nations Unies sur le droit et la responsabilité des individus, groupes et organes de la société de promouvoir et protéger les droits humains universellement reconnus et les libertés fondamentales, a été adoptée par consensus par l'Assemblée générale des Nations Unies le 9 décembre 1998 et qu’elle reconnaît la légitimité des activités des défenseurs des droits de l'homme, leur droit à la liberté d'association de même qu’elle invite les États membres à veiller à ce qu'ils puissent mener leurs activités sans crainte de représailles.
Nous vous demandons de veiller à ce que Somyot Prueksakasemsuk soit libéré. A défaut de sa libération immédiate et inconditionnelle, nous demandons que Somyot Prueksakasemsuk puisse bénéficier de son droit à la liberté sous caution, conformément aux normes d'un procès équitable en vertu du droit national et international.
Les défenseurs des droits de l'homme en Thaïlande, en particulier ceux qui luttent pour la liberté d'expression, doivent avoir la possibilité de mener à bien leurs actions légitimes en faveur des droits humains sans crainte de représailles. Ils devraient être aussi libres de toutes restrictions, y compris celle du harcèlement judiciaire.
Cordialement

(Signature)

Coordonnées du Premier ministre thaïlandais et du Président de la Cour de Justice Suprême de Thaïlande:

HE Ms Yingluck Shinawatra
Prime Minister of the Kingdom of Thailand
Government House
Pitsanulok Road, Dusit District
Bangkok 10300, Thaïlande

 
M. Pairoj Wayuparp
President of the Supreme Court of Justice of Thailand
6 Ratchadamnoen Nai Road,
Prabarommaharatchawang, Phranakorn 
Bangkok 10200, Thaïlande

 

Cette lettre sera présentée par Thai Labour Campaign et d'autres organisations de Thaïlande aux autorités thaïlandaises avant le 19 septembre 2012.

 

Liberez Somyot2 

Partager cet article

Repost 0
Published by liberez-somyot
commenter cet article

commentaires