Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 mars 2014 7 02 /03 /mars /2014 12:25

L'article ci-dessous est un article du journal thaïlandais "The Nation" qui est un journal de l'élite. Cela pourrait signifier que les Chemises jaunes eux-mêmes ne seraient pas complètement opposés à cette idée.

Lien de l'article:

http://www.nationmultimedia.com/politics/We-favour-a-democratic-Lanna-republic-Chiang-Mai-g-30228154.html

Nous privilégions une république démocratique Lanna, affirme un groupe de Chiang Mai

L'idée de mettre en place une République Démocratique Populaire du Lanna (RDPL) est en discussion depuis six mois, selon un chef de file du groupe "Nous aimons Chiang Mai".
Petchawat Wattanapongsirikul explique que le principe de la RDPL serait tout simplement de mettre en place un système politique séparé pour le Nord, différent de celui de Bangkok, et non pas un Etat indépendant. Il affirme que près de quatre à six millions d'habitants du Nord soutiennent l'idée. Petchawat propose que les gens qui préfèrent vivre sous une dictature aient la possibilité de déménager de la région du Nord vers d'autres régions de Thaïlande et a précisé que les gens de Chiang Mai n'accueilleront pas les acteurs et chanteurs soutenant le Comité pour la Réforme Démocratique Populaire (PDRC).
Il a expliqué qu'il y avait trois facteurs à l'origine de l'idée de mettre en place une "République du Lanna". Tout d’abord, les gens du Nord ont été méprisés par les autres thaïlandais, le PDRC se référant souvent aux Chemises rouges comme "des buffles rouges". Deuxièmement, le groupe adverse n'a pas respecté la loi et il y a deux poids deux mesures dans le système judiciaire. La troisième raison est l’aspiration antidémocratique du PDRC.
Mépriser les Chemises rouges comme des "buffles rouges" est une forme grave de discrimination à l'encontre de la dignité humaine, a noté Petchawat.
Le modèle "un pays, deux systèmes" existe entre la Chine et Hong-Kong, a-t-il cité à titre d'exemple.
Toute tentative de coup d'État ou de fermeture de la Thaïlande se traduirait par une lutte pour créer une république indépendante Lanna, qui, a-t-il insisté, continuerait à respecter SM le Roi comme Tête de l'Etat. Il affirme avoir le soutien de 80 pour cent de la population du Nord, y compris ceux qui ne sont pas des Chemises rouges.
"Ceux qui pensent différemment et admirent la dictature peuvent aller ailleurs. Je ne veux pas les chasser, mais les gens devraient vivre dans un système politique qui leur plait. Si vous êtes pour la démocratie, venez vivre avec nous dans la RDPL."
Un groupe d'universitaires, d'étudiants et d'anciens étudiants de l'Université Rajabhat de Surat Thani a publié une déclaration condamnant les gens qui nourrissent des idées de sécession.
Pendant ce temps, au Nord-est, le mouvement des Chemises rouges a commencé son premier jour d'enregistrement des "volontaires de la défense de la démocratie".

Carte ci-dessous: en vert clair, l'ancien état du Lanna à son apogé (début du XIV siècle après Jesus Christ)

Lanna.jpg

Partager cet article

Repost 0
Published by liberez-somyot
commenter cet article

commentaires