Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 février 2013 2 05 /02 /février /2013 13:00

La députée Kerry McCarthy, du parti travailliste britannique, a posée des questions sur Somyot au gouvernement du Royaume Uni

Un article d'Andrew Spooner

Lien en anglais:

http://asiaprovocateur.blogspot.co.uk/2013/01/uk-labour-partys-shadow-minister-raises.html

Kerry McCarthy, une députée du Royaume Uni, ministre des Affaires étrangères de l'ombre du Parti travailliste, a posé des questions au gouvernement britannique en ce qui concerne l'emprisonnement récent du journaliste et syndicaliste thaïlandais, Somyot Pruksakasemsuk.
Somyot, le rédacteur en chef du magazine "Voice of Taksin" a été condamné à une peine de prison de 10 ans par un tribunal de Bangkok la semaine dernière pour crime de "lèse-majesté", ou diffamation envers la monarchie, suite à deux articles parus dans sa publication. La condamnation, tout en étant extrêmement draconienne, était aussi controversée car les articles en question ne contiennent pas vraiment de références directes à la monarchie thaïlandaise, mais font des représentations allégoriques et de fiction dont le tribunal a ensuite déterminé comme étant de la diffamation.

Une campagne internationale, impliquant les syndicats et d'autres activistes pour la libération de Somyot est en train d'émerger. La Secrétaire général de la "Trade Union Congress" du Royaume-Uni, Frances O'Grady, a également soulevé ses préoccupations concernant la condamnation de Somyot.

Première question de Kerry McCarthy:

- Je demande au Secrétaire d'État des Affaires étrangères et du Commonwealth quel est sa réaction face à la condamnation de Somyot Prueksakasemsuk en Thaïlande en vertu de la loi de lèse-majesté de ce pays ainsi que de nous montrer les rapports qu'il a fait au gouvernement thaïlandais pour soutenir la promotion des droits de l'Homme dans ce pays.
Réponse du gouvernement du Royaume-Uni:
- Notre ambassade à Bangkok a suivi de près le cas de Somyot Prueksakasemsuk. Trois représentants de l'ambassade ont assisté au procès, le 23 Janvier, et l'ambassade nous a, par la suite, rapporté des détails sur les résultats. Après le verdict, l'Union Européenne a publié une déclaration exprimant sa profonde inquiétude face à la décision de condamner Somyot à une peine à 10 ans d'emprisonnement. Le communiqué de la Communauté Européenne a souligné que ce verdict portait gravement atteinte au droit à la liberté d'expression et à la liberté de la presse. Notre ambassadeur a également soulevé cette question avec les autorités thaïlandaises. Le Gouvernement met souvent en avant ses préoccupations en matière de droits de l'Homme avec la Thaïlande, à la fois au niveau ministériel et officiel. Par exemple, le ministre d'Etat, M. Browne, a posé des questions relatives aux droits de l'Homme quand il a rencontré le vice-Premier ministre Chalerm Yubamrung lors de sa visite en Thaïlande en Juillet 2012. Lors de cette discussion, ils ont eu un échange de vues sur la lèse-majesté.
Deuxième question de Kerry McCarthy:
- Je demande au Secrétaire d'Etat des Affaires Etrangères et aux Affaires du Commonwealth, conformément à la réponse du 21 mai 2012, ce qu'a fait la Thaïlande pour réformer la loi de la lèse-majesté.
Réponse du gouvernement du Royaume-Uni:
Le Gouvernement soulève souvent la question de la liberté d'expression et de la loi de lèse-majesté avec ses interlocuteurs thaïlandais, tant au niveau ministériel qu'officiel. Le ministre d'État, M. Browne, a soulevé le problème de la lèse-majesté parmi d'autres questions relatives aux droits de l'Homme quand il a rencontré le vice-Premier ministre Chalerm Yubamrung lors de sa visite en Thaïlande en juillet 2012.

Photo ci-dessous: la députée Kerry McCarthy pose des questions au parlement du Royaume Uni

 

kerry1.jpg

Partager cet article

Repost 0
Published by liberez-somyot
commenter cet article

commentaires