Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 décembre 2012 3 26 /12 /décembre /2012 11:18

80eme semaine de la détention prolongée
23 Décembre 2012


Cher P'Yot,

La folle semaine est passée et j'étais tellement fatigué et manquais d'endurance pour la campagne à long terme de Free Somyot (NDT: Free Somyot représente les nombreuses organisations qui luttent pour la libération de Somyot Prueksakasemsuk et des autres prisonniers politiques pour lèse-majesté en Thaïlande). Nos camarades de Thaïlande et de nombreux pays de la communauté internationale ont apporté leur soutien et ont prié pour que le verdict soit rendu et que se termine la détention prolongée qui dure depuis déjà 20 mois. Le verdict n'a toujours pas être rendu en raison d'un changement de juges et que ceux ci doivent examiner de nombreux documents et témoignages. Le jugement est donc reporté au 23 janvier 2013 à 9h00. Néanmoins, la date a été fixée désormais, ce qui est mieux que par le passé quand nous ne pouvions prévoir quoi que ce soit. Je dois l'accepter quoiqu’il puisse se passer. Je pense que tous ont fait de l'excellent travail, tout ce qu'ils pouvaient faire. Je regrette que tu ne puisses pas visiter notre grand-mère et grand-père avec nous lors de cette fête du Nouvel An à venir. Grand-mère m'a demandé de tes nouvelles à chaque fois que je suis allé les voir, mais grand-père ne se souvenait de rien. Elle m'a demandé de ne pas t'abandonner et de prendre soin de toi.


Tu as dû voir que, le 19 décembre 2012, beaucoup de gens s'étaient rassemblés et nous ont rejoints pour observer et témoigner à la cour. C'est un grand succès qu'un homme ordinaire comme toi, qui n'a pas de position importante ni d'autorité ait obtenu un grand soutien de personnes à travers le monde. Chaque volontaire est venu à la cour de lui-même, sans y avoir été forcé. Je pense qu'ils voulaient une preuve de l'existence de la justice en Thaïlande et être témoin du verdict qui ne s'est pas produit car reporté comme je l'ai dit auparavant. Quoi qu'il en soit, j'ai vu des signes encourageants qui pourraient conduire à un procès équitable, mais je ne voulais pas m'attendre à un résultat trop élevé et j'ai essayé de rester calme. Je n'abandonnerai certainement pas. Beaucoup de gens sont venus te parler et te serrer la main pour exprimer leurs préoccupations, ce qui prouve que ce que tu as fait était juste.


Là où nous devons nous concentrer maintenant de manière urgente, est de finaliser la défense finale et la soumettre au tribunal. J'ai appelé Khun Suwit [NDT: l’avocat de Somyot] qui s'est engagé à la modifier selon tes désirs, certains points faibles doivent être éliminés et quelques points forts doivent être ajoutés. A mon avis, je pense que nous devrions gagner ce procès, en particulier car il y a eu certains verdicts précédents ou les éditeurs n'ont pas été jugés responsables pour des articles qu'ils n'avaient pas écrit eux-mêmes et où les procès se sont conclus par un acquittement. Les juges pourraient utiliser cette base pour considérer ton procès aussi.

Je suis juste allé au théâtre avec nos enfants et nous avons regardé "Life of Pi", qui Tai m'avait recommandé. C'était l'histoire d'un jeune homme indien nommé Pi qui était le fils d'un propriétaire de Zoo. La famille était sur le point de déménager au Canada et s'y rendait en bateau, mais il y a eu un accident qui a tué ses parents et son frère aîné et l'a laissé seul avec les animaux, enfin seul le Tigre du Bengale et Pi étaient ensemble. Pi faisait face à la bête qui pourrait le détruire à tout moment, mais le tigre était dans la même situation difficile que lui. Tous les deux étaient seuls sur le même bateau. Si PI n'avait pas vu le monde à partir du côté lumineux avec une attitude positive sans perdre la foi, il aurait pu être victime du tigre ou de la mer déchainée. Pi n'a jamais abandonné, il s'est dit à plusieurs reprises à lui-même de ne pas désespérer et de garder l'espoir de survivre et finalement, il s'en est sorti vivant.

Jusqu'à présent, j'ai pensé que, parce que tu n'as jamais cédé ni perdu la foi, ce qui est une bonne chose, la fin du procès n'est pas loin, et j'espère que tu ne désespéreras jamais, comme Pi.

 
Je t'aime comme toujours.
Joop
23 décembre 2012: 18 heures 53.

 

Liberez Somyot2

Partager cet article

Repost 0
Published by liberez-somyot
commenter cet article

commentaires