Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
5 avril 2012 4 05 /04 /avril /2012 14:38

Un article de Giles Ji Ungpakorn

Lien de l'article: http://redthaisocialist.com/francais/325-certains-faits-tout-le-monde-devrait-savoir-sur-les-tribunaux-et-les-prisons-de-thailande.html

La Thaïlande a la 17éme proportion la plus élevée dans le monde de citoyens en prison, avec 340 prisonniers pour 100.000 habitants. Cela se compare à 64 pour la Norvège et 94 pour la France.

1. Le système judiciaire de Thaïlande ne sert qu'à l'élite dominante et autoritaire. Cette dernière est protégée par une mesure draconienne, la loi « d'outrage au tribunal » qui, comme la lèse-majesté, empêche les citoyens ou les médias de critiquer les juges ou les jugements des tribunaux. Pour cette raison, il n'y a pas de transparence ou de responsabilité dans le système judiciaire. Il n'existe pas de système de jurés et la Thaïlande bloque les prisonniers politiques qui osent exprimer des opinions contre l’établissement.

2. Les juges, la police et les fonctionnaires des tribunaux traitent la majorité de la population avec mépris. Les pauvres sont généralement «coupables» avant le procès. Souvent, les juges ne s’embêtent pas à venir au tribunal et les accusés doivent parler au juge par le biais d'une télévision en circuit fermé. À de nombreuses reprises les juges parlent si bas que les défendeurs et les membres du public ne peuvent pas entendre ce qu'ils disent ou ce qu'ils ont décidé de l'affaire. Les prisonniers en attente de jugement sont souvent enfermés dans des fourgons de police subissant la chaleur du soleil pendant des heures. Les fonctionnaires de la Cour créent des obstacles à l'octroi d'une caution dans le but de forcer les gens pauvres à l'achat de coûteuses cautions commerciales mises en place par des entrepreneurs. Dans le cas de lèse-majesté, la population en général et les médias ne peuvent pas discuter de tous les cas ni en débattre car tout est secret.

3. La prémisse de base comme quoi les accusés sont innocents jusqu'à preuve du contraire n'est jamais appliquée dans la pratique, en dépit du fait qu’elle soit dans la Constitution. De nombreux accusés, en particulier dans les cas lèse-majesté, se voient refuser une caution avant le procès. Dans quelques cas, de simples accusations, comme celles comme quoi les accusés auraient « vendu de la drogue », « chercheraient à renverser la monarchie » ou « seraient des terroristes » sont suffisantes pour des exécutions extrajudiciaires en masse.

4. Lors des procès, les accusés sont enchaînés et forcés de porter d’inhumains uniformes de détenus. C’est comme au Moyen-âge. Cela signifie qu'ils sont abusés avant l'issue du procès et doivent comparaître devant le tribunal en ressemblant à des «criminels». Il en résulte des erreurs judiciaires. Cela s'applique à de nombreux cas, y compris lors des procès pour les crimes de lèse-majesté. Lors des procès pour lèse-majesté, vous pouvez être reconnu coupable, même si ce que vous avez dit et écrit est vrai dans les faits.

5. Il n'y a pas de véritable débat dans la société thaïlandaise sur le rôle des prisons. Les détenus, qui sont reconnus coupables et emprisonnés, n'ont pas de droits de l'homme, et peu de gens s’en préoccupent. La raison principale de ceci est que la classe dirigeante thaïlandaise ne considère pas les gens ordinaires comme des « citoyens ayant des droits ». Ces derniers sont faits pour ramper devant les riches et les puissants et les prisonniers sont traités de façon encore pire. C’est pareil pour les travailleurs migrants des pays voisins.

6. Les conditions thaïlandaises de détention sont effroyables. Souvent les prisonniers sont enchaînés la nuit, 30 par cellules, sans lits. Les toilettes sont une honte, la nourriture est très mauvaise, il n'y a pas de bibliothèques appropriées ou des installations d'exercice et les gardiens de prison sont totalement corrompus. En bref, les prisonniers sont traités comme des animaux. Les prisonniers sont également envoyés travailler dans les rues de Bangkok, en creusant dans une boue immonde, à la main, à partir de tuyaux de drainage.

7. Les prisons thaïlandaises sont pleines de gens pauvres, principalement détenus pour des accusations liées au vol et la drogue. Il n'y a pas de discussions sur les causes de la criminalité ou sur la nécessité d’une politique pour la drogue, qui réduiraient les méfaits. Tous les crimes des riches et des puissants, des fils de politiciens corrompus et des généraux, restent impunis. Les politiciens et les militaires peuvent tout simplement massacrer des civils non armés en toute impunité. Ils ont fait cela en 1973, 1976, 1992, 2004 et 2010.

8. La répression dans le système judiciaire thaïlandais est totalement hors de proportion. On est condamné à quelques années de prison pour meurtre ou crime avec violence, tandis que les prisonniers pour lèse-majesté sont condamnés de 20 à 40 ans d’emprisonnement. Ceux qui commettent des assassinats en masse de manifestants et ceux qui organisent des coups d'Etats militaires sont récompensés.

C'est pourquoi les réformes politiques proposées par le Groupe Nitirat et celles proposées par tous ceux qui veulent abolir ou réformer la lèse-majesté sont si importantes aujourd'hui. C'est pourquoi l'ordre ancien, y compris le gouvernement Peua Thai, les militaires, et même la direction de l’UDD, sont donc opposés à tout changement. Ils se drapent dans le mensonge au sujet de la «réconciliation». Mais la «réconciliation» ne pourra commencer que lorsque les meurtriers de masse seront envoyés à un procès, les prisonniers politiques libérés et le système judiciaire réformé en profondeur.

Repost 0
Published by liberez-somyot
commenter cet article
5 avril 2012 4 05 /04 /avril /2012 05:04

Lettre envoyée par Lee Cheuk-yan, Secrétaire Général de la Confédération des Syndicats de Hong Kong à Yingluck Shinawatra, Premier ministre du Royaume de Thaïlande, et au Président de la Cour suprême de justice de la Thaïlande en janvier 2012


CONFEDERATION DES SYNDICATS DE HONG KONG
弥敦道 557-559 19
19/F., WING WONG COMMERCIAL BLDG., 557-559 NATHAN ROAD, KLN, H.K.
/ Site Web www.hkctu.org.hk 电邮 / Email hkctu@hkctu.org.hk 电话 / Tél 2770 8668 传真 / Fax 2770 7388
Le Président de la Cour suprême de justice de la Thaïlande
6 Ratchadamnoen Nai Road,
Prabarommaharatchawang, Phranakorn,
Bangkok 10200 Thaïlande
SE Mme Yingluck Shinawatra
Premier ministre du Royaume de Thaïlande
Government House
Pitsanulok Road, Dusit district
Bangkok 10300, Thaïlande
Votre Excellence,
Ceci est un appel à la libération de Somyot Pruksakasemsuk
Je vous écris pour vous parler du procès à venir et du maintien en détention de Somyot Prueksakasemsuk qui est jugé suite à des accusations de lèse-majesté du 21 Novembre 2011 au 4 mai 2012 et qui pourrait faire face à une peine maximale de 30 ans d'emprisonnement. Cela fait neuf mois qu’il est en détention provisoire depuis son arrestation par des fonctionnaires du ministère des enquêtes spéciales en avril 2011.
La Constitution thaïlandaise reconnaît le droit à un procès rapide et équitable. Nous sommes préoccupés par le fait que Somyot Prueksakasemsuk ne bénéficie pas de ces droits fondamentaux. Nous pensons que le déplacement des audiences à travers la Thaïlande sans raison évidente apporte un risque grave et inutile pour la santé et la sécurité de Somyot. Nous croyons que le refus de la liberté sous caution fait parti d'une campagne de harcèlement et d'intimidation à l’encontre des défenseurs des droits de l'homme en Thaïlande. Nous demandons aux autorités judiciaires thaïlandaises de garantir que les droits de Somyot Prueksakasemsuk soient maintenus pendant sa détention et qu'il lui soit accordé le droit à un procès équitable, y compris le droit à la liberté sous caution ainsi que la tenue des audiences au tribunal de Bangkok.
Nous vous rappelons respectueusement que la Déclaration des Nations Unies sur le droit et la responsabilité des individus, groupes et organes de la société de promouvoir et protéger les droits humains universellement reconnus et les libertés fondamentales, a été adoptée par consensus par l'Assemblée générale des Nations Unies le 9 décembre 1998 et qu’elle reconnaît la légitimité des activités des défenseurs des droits de l'homme, leur droit à la liberté d'association de même qu’elle invite les États membres à veiller à ce qu'ils puissent mener leurs activités sans crainte de représailles.
Nous vous demandons de veiller à ce que Somyot Prueksakasemsuk soit libéré. A défaut de sa libération immédiate et inconditionnelle, nous demandons que Somyot Prueksakasemsuk puisse bénéficier de son droit à la liberté sous caution, conformément aux normes d'un procès équitable en vertu du droit national et international;
Les audiences suivantes se dérouleront à Bangkok, y compris celle des témoins de l'accusation qui ont déjà été entendu le 13 février dernier.
Les défenseurs des droits de l'homme en Thaïlande, en particulier ceux qui luttent pour la liberté d'expression, doivent avoir la possibilité de mener à bien leurs actions légitimes en faveur des droits humains sans crainte de représailles. Ils devraient être aussi libres de toutes restrictions, y compris celle du harcèlement judiciaire.
Cordialement

Lee Cheuk-yan
Secrétaire Général

Repost 0
Published by liberez-somyot
commenter cet article
2 avril 2012 1 02 /04 /avril /2012 05:45

 

Voici les posters officiels de la campagne "Libérez Somyot"

En français:

 

Liberez Somyot2

En thaïlandais:

255759 123791537707149 122999694453000 203750 3119661 n

En anglais:

 

 265166 123791934373776 122999694453000 203770 6960672 n

Repost 0
Published by liberez-somyot
commenter cet article
1 avril 2012 7 01 /04 /avril /2012 08:52

L'Union Australienne des Métiers solidaire de Somyot

L'Union Australienne des Métiers (VTHC) de Melbourne soutient Somyot

Voici leur appel:

Le Conseil exécutif du VTHC soutient la libération du détenu Somyot Pruksakasemsuk.
Somyot Pruksakasemsuk est un militant syndical en Thaïlande, qui pendant les 20 dernières années, a organisé les travailleurs en Thaïlande et a été un de leur porte-parole.
Somyot Pruksakasemsuk est en détention depuis le 30 avril 2011, inculpé sous la loi de lèse-majesté.
Le VTHC supporte le droit des travailleurs à s'organiser et à s'élever contre l'injustice. Le VTHC appelle le Gouvernement de Thaïlande à la réforme des lois oppressives qui interdisent le travail des militants de l'organisation et la campagne pour les droits des travailleurs.
Le VTHC soutient la libération de militants syndicaux qui ont été arrêtés pour avoir défendu les travailleurs

 

 

Repost 0
Published by liberez-somyot
commenter cet article
1 avril 2012 7 01 /04 /avril /2012 08:21

La communauté Cardijn est solidaire de Somyot La communauté chrétienne Cardijn a publié un texte de soutien à Somyot sur son site. Elle y donne le lien de notre blog. On peu lire leur déclaration sur ce lien: http://www.cardijn.fr/2012/03/solidarite-avec-somyot.html#!/2012/03/solidarite-avec-somyot.html

Libérez Somyot remercie chaleureusement la communauté Cardijn de son soutien

Repost 0
Published by liberez-somyot
commenter cet article
31 mars 2012 6 31 /03 /mars /2012 16:35

Une manifestation va être organisée demain (dimanche 1er avril) à Bangkok pour appeler à la libération de tous les prisonniers politiques, y compris Somyot. Si vous êtes à Bangkok, s'il vous plaît, venez manifester pour exprimer votre solidarité. Le mouvement "Citoyens Poètes du Siam" et le groupe "24 Juin pour la Démocratie" ont cordialement invités tous les gens qui se soucient de la démocratie et de la justice en Thaïlande à manifester pour la libération des prisonniers politiques. Venez manifester le 1er avril 2012 de 16 à 20 heures au 14 Anusornsatan Tula situé à l'intersection Kokwor à Bangkok.

Repost 0
Published by liberez-somyot
commenter cet article
30 mars 2012 5 30 /03 /mars /2012 11:53

Un voyage spécial VIP pour les Chemises rouges en vue de célébrer le festival de Songkran au Cambodge avec une personne spéciale.

 

 

 

Angkor.jpg

 

Visitez Siem Reap, les sites du patrimoine mondial, Angkor Thom, Angkor Wat ainsi que le lac Tonlé Sap du 14 au 16 Avril 2012, avec un guide VIP, le membre du parlement M. Sunai Julapongsathorn, Conseiller du Ministère des Affaires étrangères.

Le 14 avril 2012 à 3 heures du matin, des bus VIP partiront à partir de 3 destinations:

1. En face de la salle municipale de Ban Pong (Ratchaburi) 

2. En face du McDonald situé devant le Monument de la Démocratie

3. En face de la Tour de l'Horloge de Angthong

A 7 heures 30, les bus feront une halte au marché de Rong Glua (près de la frontière)

A 8 heures, ils franchiront la frontière. Les passagers passeront l'immigration (VIP canal)

A 10 heures, un déjeuner est prévu au Tropicana Casino Hôtel de Poipet

A 14 heures, arrivée à l'Hôtel City Angkor ou Smailling Angkor Hôtel, deux hôtels quatre étoiles.

A 15 heures, visite du lac Tonlé Sap, croisière à travers le plus grand lac d'eau douce d'Asie du Sud-est

A 17 heures 30 il faudra être prêt pour un programme spécial .... Et dîner dans un restaurant de Siem Reap avec un spectacle musical traditionnel. La journée se terminera avec du shopping au marché du soir.

Le 15 Avril 2012 à 7 heures, petit-déjeuner à l'hôtel

A 9 heures un programme spécial sera communiqué.

A 11 heures, déjeuner dans un restaurant

A 12 heures, visite du site du patrimoine mondial, Angkor (il faudra payer des frais d'entrée supplémentaire de 700 Baht)

A 15 heures 30, achats de produits locaux

A 17 heures 30, dîner heures un restaurant - puis temps libre

16 Avril 2012 à 8 heures, petit déjeuner

A 9 heures, check-out de l'hôtel, puis visite d'un temple et rejoindre un rite religieux devant la pagode de Jek Ong, Ong Jom, puis visite d'un monument du champ de mort khmère rouge.

A 12 heures, déjeuner dans un restaurant et retour à Poi Pet

A 15 heures, visite d'un casino - temps libre

A 17 heures, rendez-vous à l'immigration

Si vous êtes intéressés, à Ban Pong contactez Khun Boriboon, téléphone 0818907921, à Bangkok contactez Khun Wanna, téléphone 0841347873, à Ang Thong, Khun Odd, téléphone 0851786678. 2 500 bath de dépôt sont requis. A verser au compte numéro 144-262-3720, Kasikorn Bank, Ban Pong branch.
S'il vous plaît faxez une copie du bordereau de dépôt ainsi qu'une copie de votre passeport au numéro de fax 032 221853

Repost 0
Published by liberez-somyot
commenter cet article
28 mars 2012 3 28 /03 /mars /2012 04:17

Reporters sans frontières soutient Somyot

Voici les deux déclarations de Reporters sans frontières en soutien à Somyot

Refus de liberté sous caution pour Somyos Prueksakasemsuk

Le 3 novembre 2011

Reporters sans frontières condamne le refus de la cour criminelle de Bangkok de remettre en liberté sous caution Somyos Prueksakasemsuk, ancien rédacteur en chef du journal Voice of Thaksin, interdit depuis 2010, détenu depuis plus de six mois pour "insulte à la monarchie".

"Le nouveau gouvernement continue d’aller à l’encontre des principes qu’il a lui-même énoncé. Nous sommes sceptiques quant à sa volonté de mettre en œuvre les déclarations du Premier ministre visant à limiter le recours abusif au crime de lèse-majesté. Nous appelons la Justice thaïlandaise à libérer Somyos Prueksakasemsuk et à abandonner les charges qui pèsent contre lui", a déclaré l’organisation.

Militant du Front uni pour la démocratie contre la dictature (UDD), Somyos Prueksakasemsuk avait été arrêté, le 30 avril 2011, pour avoir refusé de révéler la véritable identité de Jit Polachan, auteur de deux articles parus dans Voice of Thaksin et considérés comme diffamatoires à l’égard du roi. Il a été inculpé le 2 mai et risque 30 ans de prison pour deux accusations de lèse-majesté portées officiellement contre lui le 26 juillet. Prévu à la fin du mois, son procès pourrait être repoussé en raison des inondations qui touchent actuellement la Thaïlande.

 

Le lèse-majesté utilisé comme outil de la répression sur les médias proches de l’opposition

Le 02 mai 2011

Reporters sans frontières s’inquiète du sort de Somyos Prueksakasemsuk, rédacteur en chef du magazine Voice of Thaksin, arrêté par le Departement of Special Investigation (DSI) le 30 avril 2011, puis placé en détention provisoire par la cour criminelle de Bangkok. Le 2 mai, Somyos Prueksakasemsuk a été inculpé de crime de "lèse majesté" et s’est vu refusé sa liberté sous caution par la cour.

"Cette arrestation confirme la vague de répression qui s’abat sur les voix de l’opposition. Une fois de plus c’est le crime de lèse-majesté qui est invoqué pour appréhender un journaliste et militant de l’opposition. Cette attaque n’est pas isolée mais vise l’ensemble des médias proches ou soutenant l’opposition. En moins d’un mois, une vingtaine de figures de l’opposition ont été accusées de lèse-majesté", a déclaré l’organisation.

Le 30 avril, Somyos Prueksakasemsuk a été arrêté au poste frontière d’Aranyaprathet, dans la province de Sa Kaeo (est), alors qu’il essayait de se rendre au Cambodge. Suspecté de vouloir fuir le pays, il a été présenté le 2 mai devant la cour criminelle de Bangkok qui a accepté la requête du DSI de le maintenir en détention pour une durée de douze jours, afin qu’il ne puisse pas "altérer les preuves à charge", selon un officier de police cité par le Bangkok Post.

Somyos Prueksakasemsuk, éditeur du magazine bimensuel Voice of Thaksin, qui avait été interdit en 2010, et remplacé par Red Power, avait tenu le 21 mai une conférence de presse au cours de laquelle il avait demandé la cessation de "tous les actes de menace envers l’ensemble des médias de masse". Au terme de sa déclaration, il s’était volontairement rendu aux autorités.

En mai 2010, il avait été détenu pendant 21 jours suite à l’assaut final contre les manifestants rouges à Bangkok. Il avait par la suite répondu aux questions de Reporters sans frontières.

Le jour de son arrestation, les représentants de l’Association des journalistes thaïlandais (TJA) et l’Association des journalistes de l’audiovisuel thaïlandais (TBJA), ont annoncé qu’ils enverraient une lettre au Premier ministre, Abhisit Vejjajiva, le 3 mai 2011, lui demandant son soutien pour la journée mondiale de la liberté de la presse 2011.

Lien en français :

http://fr.rsf.org/thailande-le-lese-majeste-utilise-comme-02-05-2011,40120.html

Lien en anglais :

http://en.rsf.org/thailande-lese-majeste-charge-used-to-02-05-2011,40121.html

Repost 0
Published by liberez-somyot
commenter cet article
27 mars 2012 2 27 /03 /mars /2012 09:17

Cher tous, amis et camarades de Somyot

Chaleureuses salutations!

Nous tenons à attirer votre attention sur le procès à venir de Somyot Pruksakasemsuk

Le procès va commencer à partir du 18 avril 2012.

Nous avons besoin de votre soutien dans les prochains mois pour intensifier la campagne "Liberez Somyot" pendant le procès du 18 avril au 4 mai 2012
Lien en anglais:
http://www.facebook.com/notes/free-somyot/somyots-new-trial-dates-april-may-2012/245980165488285

Le 12 mars 2012 à 17 heures, le tribunal a rejeté la demande de libération sous caution de Somyot. C'est le huitième rejet depuis la première demande en mai 2011. Les raisons invoquées par le tribunal sont les mêmes que celles fournies précédemment.

Par conséquent, nous invitons à nouveau la communauté internationale à soutenir Somyot à partir de maintenant et ce jusqu'à la fin du procès.


CE QUE VOUS POUVEZ FAIRE MAINTENANT POUR SOUTENIR LA LIBERATION DE SOMYOT:
1: Envoyer une lettre de soutien aux autorités de Thaïlande:

Lien en anglais: http://freesomyot.wordpress.com/2012/02/06/send-in-your-letter-of-support-to-somyot/

Lien en français: http://liberez-somyot.over-blog.com/article-pour-envoyer-une-lettre-de-soutien-a-somyot-102073937.html

2. Ou vous pouvez envoyer une lettre ou une carte postale personnellement à Somyot:

Lien en anglais: http://www.facebook.com/notes/free-somyot/post-your-letter-of-solidarity-care-concern-and-love-to-somyot-via-this-mailing-/255982061154762

Lien en français: http://liberez-somyot.over-blog.com/article-pour-ecrire-a-somyot-prueksakasemsuk-102353678.html

Si vous prévoyez d'organiser une action publique ou de présenter la lettre à l'ambassade de Thaïlande dans votre pays respectif, faites le nous savoir s'il vous plaît , afin que nous puissions relier cette action à d'autres actions en cours qui sont planifiés pour les prochains mois.

De plus, une manifestation va être organisée à Bangkok pour appeler à la libération de tous les prisonniers politiques, y compris Somyot. Si vous êtes à Bangkok, s'il vous plaît, venez manifester pour exprimer votre solidarité.

Mise à jour: l'événement à Bangkok:
Le mouvement "Citoyens Poètes du Siam" et le groupe "24 Juin pour la Démocratie" ont cordialement invités tous les gens qui se soucient de la démocratie et de la justice en Thaïlande à assister à l'événement "libérer les prisonniers politiques". Il y aura de l'art, de la poésie, de la musique et des discours. Cet événement aura lieu le 1er avril 2012 de 16 à 20 heures au 14 Anusornsatan Tula situé à l'intersection Kokwor à Bangkok.

Merci beaucoup pour votre aimable attention et solidarité!
Campagne Free Somyot
26 Mars 2012

Repost 0
Published by liberez-somyot
commenter cet article
27 mars 2012 2 27 /03 /mars /2012 08:56

L'organisation Free Somyot (Libérez Somyot) appelle à envoyer des cartes postales ou des lettres à Somyot.

Voici une adresse à Bangkok où envoyer vos lettres ou cartes postales à Somyot:

24 June Democracy Group

C/o Red Power News Publishing

Imperial World Ladprao

AI 28-29, 5th Flr.

2539 Ladprao Road 81-83,

Wangthonglang, Bangkok 10310

Thaïlande

Pour envoyer un e-mail:

wod_democracy@hotmail.com

Si vous prévoyez d'assister au procès, s'il vous plaît veuillez nous le faire savoir par e-mail à wod_democracy@hotmail.com et freesomyot@gmail.com

Un grand merci pour votre soutien!

 

Repost 0
Published by liberez-somyot
commenter cet article