Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
13 mars 2014 4 13 /03 /mars /2014 07:57

THAILANDE POUR NE PAS MOURIR IDIOT...

Ça y est: la Cour Constitutionelle vient d'annuler les milliard de patates de bahts prévus pour l'amélioration des transports en vue de l'ouverture et surtout le développement de l'ASEAN. Pour cause d'anticonstitutionalité!

"Hyper-compétents" en infrastructures de transports routiers, ferroviaires, ailés ( les z'avions) et surtout en économie, les membres de cette cour ont tout foutu en l'air. Tout cela pour mettre à mal la "dynastie" Taksin.

Et un peu la Thailande aussi, non?

Vicieusement...

Et tu liras plus loin pourquoi le " vicieusement".

Alors que la Thailande s'apprêtait à devenir le hub, le point de rendez-vous, le tracteur de ce marché immense, ce coup porté aux vues économiques futures de l'ancien gouvernement de Yinglkuck Shinawatra commence à faire douter des capacités de ce pays à assurer tous les espoirs que ses partenaires et citoyens avaient misé sur le Pays du Sourire.

En berne, le sourire...

Certains commençaient à se renseigner sur la Malaysie ( Mon dieu, un pays musulman, un avion qui disparait, un complot de Tony Carpacciolucci!) voir même Vientiane que le petit peuple laotien commence à se palucher devant l'afflux virtuel de $$$$!

 

Alors que la Birmanie s'ouvre ( en bien, en mal?) la Thailande et ses forces occultes seraient elles en phase de récession démocratique, autarcique?

Future autoroute Bangkok-Rangon côté thai:

THAILANDE POUR NE PAS MOURIR IDIOT ...

Y'en a qui vont être vach'ment contents!

THAILANDE POUR NE PAS MOURIR IDIOT ...

Le futur des transports en Thailande?

THAILANDE POUR NE PAS MOURIR IDIOT ...
THAILANDE POUR NE PAS MOURIR IDIOT ...

Alors, vicieusement?

Croyez-vous, chers lecteurs que des gens qui ont investi, dépensé "15 milliard de bahts "pour assurer la vedette à Suthep et ses sbires ne croient pas en un retour de pognon? Au centuple?

Tout ce blé offert gracieusement pour payer des gardes, des tentes, des podiums, des fausses infos et j'en passe vont leur revenir à 200% car leur schéma est celui-ci :

Ils arrivent par un coup d'état militaire ou judiciaire à revenir au pouvoir avec une de leur marionnettes aux manettes.

Ils reprennent le plan de financement des infrastructures sous un autre nom, le leur, avec l'aval de toutes les cours, juridictions à leur bottes et se gaaaavent, s'en mettent plein les fouilles tout en réprimant la moindre velléité!

Tout bénef...

Mais...

Y'a un mais : d'abord, les routes, les rails ils doivent passer par où?

Le Nord et le Nord-est.

Et que trouve-t'on dans ce Nord et ce Nord-Est?

Des frustrés, des lésés, des méchants! Qui voient rouge...

Ensuite, quels investisseurs étrangers vont croire, placer leur billes dans un pays où le jeu politique tourne à la république bananière, où l'instabilité est-sera de mise?

Faut pas rêver, les investisseurs étrangers n'en ont rien à foutre de la démocratie, c'est de l'oseille qu'ils leur faut, du sur, pas du peut-être...

Pour finir: ces gens, ces comploteurs d'une Thailande rétrograde croient-ils qu'ils, leur Thailande, a les reins assez solides pour gérer seule ce futur incertain?

C'est le XXI ème siècle, faut se réveiller.

Ou crever...

Repost 0
Published by liberez-somyot
commenter cet article
13 mars 2014 4 13 /03 /mars /2014 06:16

1: La nomination par Prayuth de deux généraux à des postes clés peu avant sa retraite en tant que chef de l'armée est de mauvais augure pour Yingluck. Maintenant, le général Prayuth sait qu'il détient une position avantageuse supérieure à elle et Prayuth se positionne pour prendre le pouvoir plus tard. En mettant le général Kampanart à la tête de la 1ère armée, et le général Apirat à celle de la 1ère Division le mois prochain, il sait maintenant qu'il a mis deux hommes de confiance qui lui seraient fideles s'il devait devenir le premier ministre neutre. Ces deux généraux sont de véritables tueurs dans le même mode que le général Daopong et il pourra compter sur eux pour durement supprimer les Chemises rouges si ce moment devait arriver.
2: L'Amart va essayer de faire en sorte que l'élection sénatoriale, qui doit avoir lieu le 30 mars, se fasse en douceur sans interruption en permettant au corps du sénat de se former. Ce nouveau corps de sénateurs, qui viendra d'une combinaison de sénateurs nommés et élus, pourra changer la loi qui exige que le Premier ministre, selon la Constitution actuelle, doit être un député élu et ne peut être nommé que par le Roi selon l'article 7, depuis que le Roi a réaffirmé qu'il ne nommerait pas de premier ministre.
3: Quand Yingluck a rencontré le général Prayuth pour discuter de ces nouvelles nominations à l'intérieur des forces armées, elle n'a d'abord pas compris les motifs internes du général Prayuth qui ont décidé ce dernier à nommer les généraux Kampanart et Apirat à des postes clés peu avant sa retraite. Le général Apirat était le commandant du célèbre 11ème régiment d'infanterie qui gardait Thaicom et qui a sorti son pistolet pour tirer sur les Chemises rouges peu avant le jour fatidique de la fusillade du 10 avril 2010 qui a eu lieu au Monument de la Démocratie. Et le général Kampanart, le nouveau premier commandant de l'armée, est tout aussi difficile et ne permettra pas aux Chemises rouges de protester.

4: Rachaprasong News sait que le général Prayuth rencontre régulièrement le Numéro 1 et qu'ils discutent ensemble de l'orientation politique à venir. Le Numéro 1 ne prononce jamais le nom de C et le général est confus mais obei pourtant aux directives ordonées par le Numero 1. Pendant ce temps, Yingluck a rencontré le Numero 1 cinq fois mais Rachaprasong News ne connais pas la plupart des discussions. Cependant, une certaine hypothèse est qu'ils discuteront de comment stabiliser le pays, mais on doit supposer qu'un ordre du jour n'est jamais loin et Yingluck cherche par tous les moyens à éviter que la Thaïlande ne sombre dans la guerre civile.
5: Suite au conseil de son chef d'état-major, le général Prayuth pense que s'il se produit un changement de régime et que l'armée devait défendre ce nouveau gouvernement, il pourrait arrêter de nombreux dirigeants chemises rouges du Nord et du Nord-est et que le reste serait intimidé et gérable. Il y a quelques jours, alors que Suporn Attawong organisait un nouveau groupe chemise rouge au Nord-est, le général Prayuth était carrément méprisant à propos de la capacité du groupe à se battre et il a peut-être raison car ceux qui parlent trop ne sont pas les meilleurs quand les vrais combats commencent. Mais le général Prayuth réalise également que des dizaines de groupes chemises rouges restent tranquilles et ne font pas de bruit mais se préparent vraiment pour l'action.
Sources:

https://www.facebook.com/rajprasong/posts/758103324199897

https://www.facebook.com/rajprasong/posts/758107827532780

https://www.facebook.com/rajprasong/posts/758115287532034

https://www.facebook.com/rajprasong/posts/758121744198055

https://www.facebook.com/rajprasong/posts/758133437530219

Analyse politique de Rachaprasong News
Repost 0
Published by liberez-somyot
commenter cet article
13 mars 2014 4 13 /03 /mars /2014 06:07

Un homme avait l'habitude de promener son chien qui s'appelait "Daeng" (ce qui veut dire "Rouge", un nom courant pour les chiens en Thaïlande. Même le Roi du pays a appelé son chien "Thong Daeng", ce qui signifie "Or Rouge") aux abords du parc Lumpini.

Le chien s'est égaré dans le parc (sans doute pour aller faire ses besoins). En entendant son maitre l'appeler "Daeng" "Daeng", un garde du PDRC y a vu une référence aux Chemises rouges. Il s'est donc précipité sur le chien et lui a donné un violent coup de machette.

Malgré la machette plantée dans son dos, le chien a eu l'énergie de retourner vers son maitre qui, affolé, l'a amené dans une clinique vétérinaire de Bangkok.

Malheureusement, le chien, qui avait perdu beaucoup de sang, est mort alors que les vétérinaires tentaient de lui sauver la vie.

Cet incident donne une idée de ce que ferait le PDRC de Suthep aux Chemises rouges s'il prenait le pouvoir.

Source:

https://www.facebook.com/photo.php?fbid=607001866053372&set=a.607001846053374.1073742338.100002306915018&type=1&theater#

Un chien tué d'un coup de machette par un garde du PDRC à cause de son nom
Repost 0
Published by liberez-somyot
commenter cet article
12 mars 2014 3 12 /03 /mars /2014 09:04

Armes à feu, coups et gardes

Un article de Thai Political Prisoners

Lien de l'article:
http://thaipoliticalprisoners.wordpress.com/2014/03/10/guns-beating-and-guards/


La Cour provinciale de Chachoengsao a approuvé des mandats d'arrêt contre le dirigeant antidémocratique Issara Somchai, ainsi que cinq gardes du PDRC, suite à des accusations de " tentative préméditée d'assassinat, détention illégale conduisant à des préjudices graves et agressions physiques."
Issara a refusé de se livrer aux enquêteurs. Il prétend avoir des choses plus importantes à faire: "Permettez- moi de terminer la protestation d'abord, puis j'irai défendre mon cas...".
Les antidémocrates savent de longue expérience, qui remonte à l'époque de l'Alliance du Peuple pour la Démocratie (PAD), qu'ils peuvent faire un pied de nez aux mandats d'arrêt et aux affaires juridiques; aucun d'eux n'est jamais allé en prison et les cas traînent depuis de nombreuses années.
Les doubles standards les mettent au-dessus de la loi. Cette impunité est également valable pour les soi-disant gardiens qui travaillent pour les antidémocrates.
Un rapport du Bangkok Post est révélateur sur ces gardes. Il cite un ancien garde de Suthep Thaugsuban qui "a admis que les gardes du PDRC ont parfois besoin de recourir à des approches difficiles pour des raisons de sécurité. Il a également avoué que tous les gardes étaient armés."
Il a déclaré que "les gardes du PDRC portaient habituellement des pistolets et pouvaient les utiliser s'ils sont attaqués ou si les autorités tentaient d'arrêter les chefs du PDRC. " Il affirme que Suthep a "des dizaines" de gardes en permanence autour de lui. Il a ajouté que les gardes des dirigeants antidémocrates sont "ceux qui sont qualifiés dans l'utilisation des armes." En effet, cet ancien garde avoue qu'il a été recruté "parce qu'il savait utiliser des armes...".
Il n'y a plus de "300 gardes au parc Lumpini...". L'ancien garde suggère que, en plus du fait que certains gardes sont des soldats de la Marine royale thaïlandaise, "des policiers travaillent également en tant que gardes", ajoutant "que la plupart de ces policiers, qui soutiennent les manifestations antigouvernementales, viennent des provinces du sud qui sont le bastion des démocrates".
Ces gardes sont clairement armé et dangereux. Un autre cas de violence illégale de ces gardes, avec utilisation d'armes à feu, est rapporté par le Bangkok Post . Un chauffeur de taxi a été blessé et son "taxi a été criblé d'impacts de balles, les fenêtres avait été brisée et un pneu avant ainsi qu'un pneu arrière, crevé. Il y a de nombreux cas de balles tirées à proximité. " Bien sûr, le porte-parole antidémocrate Akanat Promphan a tout nié, affirmant "que quelqu'un dans le taxi avait ouvert le feu vers le parc entre la porte 1 et la porte 2, provoquant des coups de feu en retour." Mais, naturellement, les antidémocrates prétendent "ne pas savoir qui a riposté."

http://thaipoliticalprisoners.wordpress.com/2014/03/10/guns-beating-and-guards/

Il y a au moins 300 gardes armés du PDRC au parc Lumpini
Repost 0
Published by liberez-somyot
commenter cet article
12 mars 2014 3 12 /03 /mars /2014 08:56

Deux soldats ont été arrêtés alors qu'ils tentaient de faire passer plusieurs armes à feu et près de 2.000 cartouches de munitions dans un site de protestation anti-gouvernementale, a indiqué la police.
Le 9 mars à environ 23.00 heures, le sergent Pitsanu Fuengrung et le caporal Nattawut Choedsoongnoen ont été arrêtés alors qu'ils tentaient de faire passer leur véhicule au-delà d'un contrôle de police sur Langsuan Road. Ils se dirigeaient vers le camp anti-gouvernemental du parc Lumpini.
Lors de l'inspection de leur véhicule, la police a découvert une arme de poing de 11 mm, un fusil M16, un fusil M4A1, et près de 2.000 munitions pour les fusils.
Les deux soldats sont des militaires du 2eme Bataillon d'infanterie faisant partie du 31 Régiment d'infanterie qui est basé dans la province de Lopburi.
L'arrestation est intervenue au moment où de nombreux militants pro-gouvernementaux ont accusé l'armée thaïlandaise d'apporter un soutien tacite aux manifestations anti-gouvernementales dirigées par le Comité pour la Réforme Démocratique Populaire (PDRC).
Un certain nombre de soldats de la Marine royale thaïlandaise ont déjà été arrêté avec des armes à feu et des munitions à proximité des sites de protestation du PDRC au cours des dernières semaines. La Marine prétend que l'enquête est en cours et nie que ses forces soutiennent le PDRC.
Cependant, le major-general Warah Bunyasidh, un commandant de l'Armée royale thaïlandaise, a dû admettre que le sergent Pitsanu et le caporal Nattawut sont des membres actifs des forces armées.

Source:

 

http://en.khaosod.co.th/detail.php?newsid=1394433745&typecate=06&section=

Deux soldats arrêtés avec plusieurs armes à feu destinées aux gardes du PDRC
Repost 0
Published by liberez-somyot
commenter cet article
12 mars 2014 3 12 /03 /mars /2014 00:32

THAILANDE POUR NE PAS MOURIR IDIOT, IDIOT!

Sujet bac de philo, Thailande 2557.

Développez :

Je suis tombé par terre,

c'est la faute à Voltaire.

Le cul dans les latrines,

c'est la faute à Taksin.

THAILANDE POUR NE PAS MOURIR IDIOT
Repost 0
11 mars 2014 2 11 /03 /mars /2014 09:35

Rachaprasong News: Le chef de l'armée, Prayuth, affirme que le récent déploiement de forces à Bangkok est une préparation des militaires afin d'être "mûrs" pour prendre le relais.
Rachaprasong News rapporte qu'un général de l'unité spéciale de la police explique que le déploiement de 53 compagnies de l'Armée de terre dans 150 différents endroits de Bangkok n'est qu'une préparation de cette dernière afin de prendre le pouvoir en dernière extrémité. Il a vérifié que l'équipement de l'armée se trouvait au dépôt du 11eme régiment d'infanterie. L'armée utilise comme prétexte la mobilisation des Chemises rouges dans le Nord et le Nord-est afin de lancer une rapide opération d'offensive médiatique en déposant plainte contre le groupe "Rak Chiang Mai 51". L'armée déploierait ses forces dans les rues si la monarchie était attaqué ou s'il se produisait un affrontement entre les forces du PDRC et les Chemises rouges.
Thai Intelligent News souhaite juste ajouter à l'information donnée par Rachaprasong News que la théorie maintenant sur ce que l'établissement de Bangkok prépare, est d'utiliser les tribunaux et les unités indépendantes pour se débarrasser de Yingluck et du Parti Pua Thai afin de créer un vide pour légitimer la formation d'un nouveau gouvernement nommé (et non-élu) par une personnalité soi-disant neutre (probablement Anan Panyarachun, un serviteur de l'élite qui a servi deux fois de paravent aux militaires en 1991 et 1992). Apres la formation de ce gouvernement soi-disant neutre mais en fait non-démocratique et nommé, en bref une nouvelle dictature camouflée, l'élite envisage de consolider son pouvoir et s'attend à ce que les Chemises rouges protestent contre le renversement du gouvernement élu. Dès que les Chemises rouges commenceront leur mouvement de protestation, ils seront contrés par les manifestants fascistes de Suthep. L'armée interviendra immédiatement. La légitimation de ces actions par le gouvernement nommé sera de lutter contre ceux qui veulent une guerre civile en Thaïlande. L'établissement est prêt à liquider 10000 personnes.
Cependant, certains analystes affirment qu'une fois que l'établissement se sera débarrassé du réseau de Thaksin et Yingluck après avoir manipulé la justice et mis en place un gouvernement soi-disant neutre mais en réalité antidémocratique et dictatorial, les Chemises rouges pourraient ne pas chercher un affrontement sanglant qui déclencherait une guerre civile, mais opter pour un combat de longue durée d'intensité moyenne. Dans ce cas, l'établissement commencera une campagne d'assassinats, de disparitions, de menaces sur tous les fronts, de torture et d'enlèvements.

Sources:

http://thaishortnews.wordpress.com/2014/03/04/rajprasong-news-army-chief-prayuth-recent-deployment-of-forces-in-bangkok-ripe-to-take-over/

https://www.facebook.com/rajprasong?fref=ts

 

L'établissement est prêt à liquider 10000 personnes afin de nettoyer la Thaïlande de l'influence de Thaksin
Repost 0
Published by liberez-somyot
commenter cet article
11 mars 2014 2 11 /03 /mars /2014 03:38

SÉCESSION!
Ça y est, on en cause un peu, beaucoup, trop?
Y'aura, y'aura pas, le N-NE contre Bangkok et le Sud?
Waoh! Ça en jette! Mais, c'est encore de la politique fiction car...
Il y a déjà sécession : toute la Thailande contre le Royaume du Parc Lumpini!!!
Un état à part entière avec son dirigeant principal: Suthep;
ses lois : on a toujours raison-on fait ce que l'on veut;
sa police-son armée: les "thugs" et les navy seals en mission;
sa Tv: Blue Sky;
ses journaux: Bkk Post, Nation;
son budget: la manche, l'extorsion, les "dons de grosses compagnies;
ses taxes: "tu veux passer, 200 bahts";etc, etc.

On pourrait en rire.
Sauf... Sauf que, il y a déjà eu UN mort confirmé, une tentative de meurtre (au moins), des passants dépouillés et tabassés, des manifestants-figurants séquestrés ( plus une thune, on veut rentrer chez nous: tu restes ici ou on te marave!), des patrouilles d'hommes armées, ivres, drogués aux environs du parc et des rumeurs de viols...
Les riverains doivent éviter le rouge, porter un sifflet ou les trois couleurs bleu-blanc-rouge et surtout montrer leur solidarité sous peine de...

Bon, imagine le résultat s'ils parviennent à gagner toute la Thailande?

Idée: on construit le mur de Bangkok-Berlin, autour de Lumpini, on les enferme et on leur laisse le territoire, démerdez-vous et bienvenue dans le concert des nations!

Sor Por Por Lumpini!

 

THAILANDE POUR NE PAS MOURIR IDIOT
Repost 0
Published by liberez-somyot
commenter cet article
11 mars 2014 2 11 /03 /mars /2014 03:32

Des gardes du PDRC ont tirés plusieurs coups de feu sur un taxi blessant le chauffeur


Le 9 mars tôt le matin, les gardes du PDRC ont tirés plusieurs coups de feu sur un taxi blessant légèrement le conducteur après qu'une balle ait effleurée son front. La police a constaté que le taxi, de couleur orange, avait toutes ses fenêtres brisées, deux pneus crevé et des impacts de balles dans une des portes. Le chauffeur, Narasak Pulma, 30 ans, a attendu pour la police sur les lieux, mais son passager est parti avant l'arrivée des policiers. Le chauffeur a été soigné à l'hôpital général de la police. Narasak a expliqué à la police qu'il avait conduit un homme ivre dans la zone de l'avenue Rama II proche du parc, où le client voulait embarquer une prostituée. Il a dit que tandis que l'homme et la travailleuse du sexe négociaient le prix de la passe, les gardes de la protestation antidémocratique du Comité pour la Réforme Démocratique Populaire (PDRC), ont crié du parc pour ordonner au taxi de s'en aller. Le passager a alors crié des insultes aux gardes. Ensuite, les gardes ont lancé un petit engin explosif et tiré plusieurs coups de feu. Narasak et le passager ont alors couru pour s'éloigner du taxi. La police a prévue de vérifier les images de vidéosurveillance.

Source:

http://www.nationmultimedia.com/politics/Taxi-shot-up-in-Lumpini-Park-after-argument-with-p-30228805.html

 

Photo: des gardes du PDRC tabassant un homme le 28 fevrier dernier

 

 

Des gardes du PDRC ont tirés plusieurs coups de feu sur un taxi blessant le chauffeur
Repost 0
Published by liberez-somyot
commenter cet article
10 mars 2014 1 10 /03 /mars /2014 10:11

Des militants antidémocratiques ont exhorté la police à prendre des mesures rapides contre un groupe de présumés "séparatistes" du nord de la Thaïlande.
Les militants ont été conduits par Chitpas Kridakorn alias Bhirombhakdi, une membre éminente du Comité pour la Réforme Démocratique Populaire (PDRC) et qui appartient aussi au clan Bhirombhakdi, qui est propriétaire de la célèbre bière Singha et qui finance les protestations du PDRC.
Dans une lettre remise par Chitpas à la police, elle affirme qu'un groupe sécessionniste appelé "Sor Por Por Lanna" serait actif dans les régions du Nord et du Nord-est de la Thaïlande et aurait pour but d'établir un Etat indépendant du Lanna.
Il apparaît que le groupe auquel Chitpas faisait allusion est un groupe pro-démocratie avec un nom semblable et qui a déjà déclaré qu'il n'avait pas de programmes sécessionnistes.
En outre, elle a exhorté la police à poursuivre Wuttipong Kochthammakul, un militant chemise rouge, pour son rôle présumé dans la fusillade entre les pro-gouvernementaux et les manifestants antidémocratiques dans le district de Laksi à Bangkok le 1er février (en fait, d'après les témoignages des journalistes, Wuttipong alias Ko Tee ne se trouvait pas sur place et les seuls qui étaient armés d'armes automatiques et ont tirés étaient des voyous du PDRC).
De plus, selon Chitpas, Wuttipong aurait diffamé la famille royale en de nombreuses occasions et mériterait donc des poursuites judiciaires.

Source:

http://en.khaosod.co.th/detail.php?newsid=1394093085&section

 

L'héritière Singha demande à la police de punir les "séparatistes"
Repost 0
Published by liberez-somyot
commenter cet article