Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 septembre 2014 3 17 /09 /septembre /2014 13:50

A peine le futur premier policier de Thaïlande s'est-il vanté d'avoir capturé les hommes en noir qui auraient tué des soldats en avril 2010, qu'il a dû faire marche arrière.

Il y a seulement quelques jours, le général de Police, Somyos Pumpanmuang, avait fièrement déclaré que la Chemise rouge exilée, Kritsuda Khunasen, serait impliquée dans les transferts d'argent et d'armes pour les présumés hommes en noir arrêtés par la police. Maintenant Somyos dit que "la police n'a pas établi de lien clair entre la militante de 26 ans et les militants armés."

Hier, le général Somyos insistait sur la nécessité de l'effort actuel de la police afin d'extrader Mlle Kritsuda pour l'interroger sur les hommes en noir. Aujourd'hui, il prétend que les policiers ne savent pas où elle est et qu'ils ne peuvent rien prouver à l'heure actuelle sur les liens revendiqués.

Il y a quelques jours, le général Somyos a déclaré que les hommes en noir étaient connectés à un "groupe militant chemise rouge responsable de l'assassinat d'un colonel de l'armée durant les troubles politiques en 2010". Il s'agit de colonel Romklao Thuwatham . La veuve de ce dernier avait même remercié les policiers. Aujourd'hui, le général de police a déclaré: "Cette affaire n'est pas liée à l'assassinat du colonel Romklao Thuvatham...".

Entretemps a circulé sur le net une photo prouvant que deux des hommes en noir arrêté faisaient partie des gardes du PDRC de Suthep Thaugsuban il y a 6 mois...

A droite, les hommes en noirs arrêtés il y a quelques jours, à gauche, des miliciens du PDRC lors de la fermeture de Bangkok il y a 6 mois.

A droite, les hommes en noirs arrêtés il y a quelques jours, à gauche, des miliciens du PDRC lors de la fermeture de Bangkok il y a 6 mois.

Partager cet article

Repost 0
Published by liberez-somyot
commenter cet article

commentaires