Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 septembre 2014 7 14 /09 /septembre /2014 06:09

Un article de Giles Ji Ungpakorn

Lien:

https://uglytruththailand.wordpress.com/2014/09/13/thailand-is-an-extremely-racist-society/

 

Lorsqu'on a le découvert que le préposé aux chaises de plage, qui avait lancé du sable sur un touriste assis sur le sable, était un travailleur migrant en provenance du Cambodge, de nombreux Thaïlandais ont été soulagés, estimant que "un Thaïlandais ne ferait jamais ça". Mais ils n'ont pas pris la peine de se demander si son patron était un Thaïlandais et quelle pression a été mise sur ce travailleur pour qu'il fasse en sorte que tout le monde paye pour s'asseoir sur les chaises de plage.

Lorsque Prayut et ses complices ont ordonné aux troupes thaïlandaises d'abattre 90 manifestants pro-démocratie en 2010, certains chemises rouges ont affirmé que les tireurs d'élite devaient être des Cambodgiens parce que "les Thaïlandais ne pourraient jamais tirer sur des Thaïlandais". Mais les faits démontrent le contraire. Ce sont des soldats thaïlandais qui ont assassiné des citoyens pro-démocratie à plusieurs reprises depuis le début des années 1970.

Il est fréquent d'entendre de nombreux Thaïlandais faisant référence à quelque chose de stupide comme étant "Lao".

La plupart des Thaïlandais se réfèrent à quiconque à un physique malais, indien, turc ou arabe comme un "Kaak". Ce n'est pas différent des termes racistes anglo-saxons de "Wops", "Spiks" ou "Dagos" (NDT: ou français de "bougnoule" ou "raton"). Le mot très offensant "Kaak" est également utilisé pour rabaisser les Malais musulmans de Patani, augmentant ainsi leur oppression.

Beaucoup de Thaïs se réfèrent à la population noire d'origine africaine comme "Aye Murd", l'équivalent de "bâtard noir" ou utilisent aussi le terme de "Nigger". Ce mot est même apparu dans une déclaration publique faite par un universitaire pro-démocratie.

Tous les Thaïlandais se réfèrent aux Blancs comme des "Farangs", un mot péjoratif équivalent à l'utilisation du terme "diables blancs" par les racistes chinois. Ce terme est utilisé par les universitaires. Il décrit la différence. "Nous sommes les Thaïlandais", disent et pensent-ils fièrement. Mais ce sont des Farangs. Et bien sûr, tous les Farangs pensent la même chose parce que la démocratie est un concept Farang. On ne reconnaît pas qu'il y ait des occidentaux de droite ou de gauche. Et bien sûr, les Farangs ne peuvent pas comprendre la Thaïlande.

Jusqu'à récemment, de nombreux Thaïlandais, y compris ceux d'origine chinoise (ce qu'ils ont dissimulé dans le passé), utilisaient le terme "Jek" pour désigner le peuple chinois. Aujourd'hui, ils se réfèrent au peuple vietnamien en utilisant le terme offensant "Yuan". Les Japonais sont appelés "Aye Yun".

Il est fréquent de voir des affiches officielles dans les rues qui prétendent que les travailleurs migrants en situation irrégulière apportent des maladies et la criminalité. Il n'y a aucune indignation face à ce racisme.

En cas de contestation sur ce racisme profond, la plupart nieront qu'ils sont racistes; certains affirmeront que c'est la "manière thaïe". Les intellectuels diront que discuter de ces choses est juste "politiquement correct". Mais la vraie rectitude politique est de ramper devant les élites, les qualifiant de "Tan" et d'utiliser un langage royal pour la famille royale.

Tout cela est le résultat de la socialisation constante des Thaïs par les élites dirigeantes qui renforce leur chauvinisme chaque matin et soir quand l'hymne national est joué. Les Thaïs sont les meilleurs et tous les autres sont étrangers et inférieurs, tel est le message. C'est aussi un signe de la faiblesse de la gauche progressiste.

Léon Trotsky a écrit que, dans l'Allemagne nazie, les classes moyennes ont fait la guerre aux travailleurs et au peuple juif tout en s'inclinant devant les capitalistes. Bien que les racistes thaïlandais rampent devant ceux au pouvoir, ils méprisent les étrangers. Et Karl Marx a écrit que la classe ouvrière britannique ne pourrait jamais se libérer tant qu'elle continuait à avoir des attitudes racistes vis-à-vis des Irlandais. Les Thaïs ne pourront pas se libérer tant qu'ils demeureront racistes vis-à-vis des autres.

La Thaïlande est une société extrêmement raciste

Partager cet article

Repost 0
Published by liberez-somyot
commenter cet article

commentaires

Manu Samui 02/06/2017 01:14

C'est de loin la pire des races que je connaisse

- 22/11/2015 06:18

Oui, les Thailandais sont racistes car leurs haines envers la différence est qu'ils ne sont pas satisfait de leurs systèmes civils, en effet leurs droits de vote (démocratie) ne semble pas être pris aux sérieux par ceux qui les gouvernes donc ils pratiquent le racisme pour attirer l'attention sur leurs situations. Farang est une appellation raciale donc y utiliser est très impoli.