Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 avril 2013 3 10 /04 /avril /2013 07:45

Un appel d'International Solidarity for Thailand

 

Appel à la solidarité internationale pour le 1er mai - Libérez Somyot, tous les prisonniers politiques thaïlandais et abolissez la loi de lèse-majesté (article 112)

 

Lien de l'appel en anglais

 

sur Facebook:

https://www.facebook.com/media/set/?set=a.459007874154765.102307.100001366680656&type=3#!/notes/international-solidarity-for-thailand/call-for-international-solidarity-message-for-1-may-free-somyot-free-all-thai-po/561821113849853

 

sur le site Political Prisoners of Thailand:

http://thaipoliticalprisoners.wordpress.com/2013/04/08/the-urgent-need-to-free-all-political-prisoners/

 

Top of Form 1

Cher tous, camarades et amis
Chaleureuses salutations
Nous faisons appel à tous nos amis et camarades pour affirmer leur soutien à la solidarité internationale des travailleurs vis-à-vis de la lutte pour la démocratie en Thaïlande.
Le verdict et la peine sévère du militant syndical Somyot, le 23 janvier 2013, et l'utilisation continue de la loi de lèse-majesté afin d'emprisonner des militants et des civils thaïlandais est un signe que la situation des droits de l'homme et de la démocratie s'aggrave en Thaïlande. Un pays démocratique ne permet pas de prisonniers politiques ni d'utilisation de lois draconiennes pour réprimer la liberté d'expression.
La loi de lèse-majesté (article 112) est un droit féodal, promulgué en 1958, au nom de la protection de la monarchie et utilisé de façon abusive contre le mouvement progressif, le mouvement ouvrier et paysan ainsi que les étudiants. En réalité, cette loi sert à préserver un système oppressif et est utilisée contre ceux qui affectent les intérêts de classe du pouvoir en place. Tant que la loi de lèse-majesté/article 112 restera en vigueur en Thaïlande, il n'y aura pas de droits réels pour les pauvres ou la classe ouvrière. Il n'y aura pas de démocratie pour tous.
Dans l'esprit de solidarité internationale des personnes et de la démocratie ouvrière, nous devons continuer à faire entendre nos voix jusqu'à ce que tous les prisonniers politiques soient libres en Thaïlande.
Ayons une voix forte surtout en cette importante journée - le 1er Mai est la journée internationale du Travail.
Nous appelons les mouvements syndicaux à diffuser et à lire la déclaration de solidarité pour appeler à la libération de Somyot et celle de tous les prisonniers politiques de Thaïlande ainsi qu'à l'abolition de la loi de lèse-majesté (Article 112) et à réaliser des affiches/bannières qui véhiculent les mêmes messages.
S'il vous plaît diffusez le message de solidarité et brandissez les affiches préparés par nous. N'hésitez pas à le lire lors des manifestations pendant la journée du 1er Mai.

C'est le message du mouvement international du travail de solidarité pour nos camarades et amis thaïlandais, Somyot et tous les autres prisonniers politiques pour lèse-majesté:
Nous sommes toujours avec vous tous et nous continuerons à appeler pour votre liberté et l'abolition de la loi de lèse-majesté/article 112.
En solidarité
Groupe de soutien de Malaisie pour la démocratie en Thaïlande.
Ps: S'il vous plaît envoyer les photos de vos actions et vos déclarations de solidarité sur ces pages Facebook ou envoyez aux pages un message privé.

Lien d’International Solidarity for Thailand:
https://www.facebook.com/pages/International-Solidarity-for-Thailand/120794617952386?ref=hl


Lien de Free Somyot:
https://www.facebook.com/pages/Free-Somyot/122999694453000?ref=hl


PS: Des posters peuvent être sélectionnés sur ce lien:
https://www.facebook.com/media/set/?set=a.558866517478525.1073741825.120794617952386&type=1


Voici le projet de message de solidarité que vous pouvez utiliser pour l'événement de la journée du 1er Mai dans votre pays:
Message de solidarité: 1er Mai 2013
"Libération de Somyot et de tous les prisonniers politiques, abolition de la loi de lèse-majesté en Thaïlande"
Aujourd'hui, nous nous réunissons pour commémorer le 1er Mai, jour des travailleurs. Rappelons-nous les luttes de nos frères et sœurs pour améliorer nos conditions de travail et notre vie. Tous nos droits en tant que travailleurs ont été remportés par de longues et dures batailles. Actuellement dans le monde entier, les militants ouvriers font face, non seulement aux défis des patrons et des propriétaires, mais aussi aux gouvernements qui utilisent des lois injustes ou militaires pour les empêcher de s'organiser. Beaucoup de nos frères et sœurs sont en prison à cause de cette répression.
Dans de nombreux pays en Asie, nous continuons à voir des attaques contre les droits syndicaux et démocratiques. Par exemple, la Thaïlande a subi 26 coups d'Etat militaire lors de son histoire moderne. La situation des défenseurs des droits humains et du travail en Thaïlande est devenue très difficile. Depuis le coup d'État de 2006, l'utilisation généralisée de la loi répressive de lèse-majesté (article 112 du Code pénal de Thaïlande) a conduit à l'emprisonnement de nombreux militants et citoyens thaïlandais ainsi qu'étrangers.
Le 23 janvier 2013, le militant du travail et journaliste, Somyot Prueksakasemsuk, a été condamné à 10 ans de prison (ainsi qu'à une autre année de prison avec sursis) pour avoir prétendument diffamé la famille royale thaïlandaise.
Le cas de Somyot a attiré l'attention internationale sur la situation en Thaïlande.
Il est devenu évident pour tous que l'article 112 est utilisé par le gouvernement thaïlandais et l'élite dirigeante pour étouffer la dissidence et réprimer les militants progressistes ainsi que leurs organisations. L'article 112 empêche les gens de faire valoir leurs droits civils et politiques en exprimant des opinions hostiles au régime au pouvoir.
Dans un tel climat de peur et de répression, l'organisation des lieux de travail et de mener des campagnes par les travailleurs et les syndicats devient très difficile.
Nous appelons tous les syndicats et les organisations progressistes à travers le monde à continuer de défendre et de soutenir nos frères et sœurs en Thaïlande.
Par conséquent, à l'occasion de la Journée du 1er Mai 2013, la journée internationale des travailleurs, nous voulons affirmer notre solidarité à tous les militants emprisonnés, torturés et qui souffrent en Thaïlande et dans le monde entier:
Nous condamnons l'usage par le gouvernement thaïlandais de l'article 112 (loi de lèse-majesté) contre ses opposants et dénonçons son utilisation comme étant une atteinte aux droits humains fondamentaux.
Nous appelons le gouvernement thaïlandais à abandonner les charges contre Somyot Prueksakasemsuk, et à libérer tous les autres prisonniers politiques détenus en vertu de l'article 112.
Nous demandons également la suppression de l'article 112."

 

Ci-dessous: exemples d'affiches à imprimer et à brandir lors des manifestations du 1er Mai

 

FREEPP9Fr 

 

Liberez Somyot2 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by liberez-somyot
commenter cet article

commentaires