Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 février 2016 6 06 /02 /février /2016 17:54
Pourquoi la Thaïlande aurait-elle besoin d'une armée?

Dans un récent article, Ajarn Niti Eauwsiwong a posé la question: "quel est le but d'avoir une armée." Naturellement, cela a provoqué une tempête d'insultes de la part du plutôt mal éclairé généralissime et de ses divers sous-fifres. Prayut a perdu à nouveau le contrôle de lui-même (a-t-il déjà réussi à le conserver?) et a crié que les militaires étaient là pour que ces "chiens" comme ceux du milieu universitaire et des médias puissent se poser la question.

Certaines personnes ont, à tort, caractérisé l'armée, dans le cas des régimes autoritaires comme l'Indonésie de Suharto ou la Birmanie, comme étant un "Etat dans l'Etat". Ceci est trompeur et n’est pas réellement vrai. L'hypothèse est que les militaires auraient en quelque sorte "usurpé" le pouvoir d'Etat. Cependant, les militaires ou les "corps spéciaux d'hommes armés" font partie intégrante de l'Etat capitaliste moderne et cet état peut prendre plusieurs formes politiques. Dans un passé récent, il y avait aussi bien des pays démocratiques qu’autoritaires parmi les États d'Europe occidentale. L’Espagne, l'Italie et l'Allemagne ont été des dictatures fascistes.

La prédominance de l'armée dans le contrôle politique de l'Etat dans l’Indonésie de Suharto ou en Birmanie n’est pas un écart par rapport à l’idéologie dominante de l'Etat capitaliste, il s’agit juste d’une forme qui reflète la faiblesse des autres factions de la classe dirigeante en compétition face à des tensions et des crises au sein de la société.

Aujourd'hui, la Thaïlande est gouvernée par une dictature militaire et même quand les militaires ne sont pas au pouvoir, ils ont eu différents degrés d'influence. Mais n’imaginez jamais un instant que Prayut aurait été en mesure d’organiser son coup d'Etat militaire et de s’accrocher au pouvoir s'il n'avait pas eu le soutien d'autres sections de la classe dirigeante thaïlandaise; les capitalistes et les bureaucrates de l'élite. Avec les généraux de l'armée, ces élites forment la classe dirigeante. Elles sont à la fois un groupe de factions rivales mais aussi unies dans leur détermination à se cramponner au pouvoir de classe. Le roi est leur symbole de socialisation de l'unité de classe et du nationalisme parmi les citoyens qu’ils gouvernent. Lorsque cette socialisation ne fonctionne pas, elles utilisent alors la lèse-majesté ou la force brute.

Récemment, les généraux ont aboyés comme des chiens, en réponse à la question d’Ajarn Niti, comme quoi l'armée serait "la barrière" pour garder le pays. Le problème est que les citoyens ordinaires ne sont pas integrés dans une telle barrière. Elle est exclusivement destinée à la classe dirigeante. Qui plus est, l'armée thaïlandaise a toujours lamentablement échoué à défendre le pays contre une invasion extérieure. Pendant la Seconde Guerre mondiale, elle s’est rapidement rendue aux Japonais. A l'époque de l'expansion impérialiste, elle était impuissante face aux Britanniques et aux Français.

Alors, quel est le but de l'armée thaïlandaise?

La réponse courte est qu'elle a deux fonctions principales.

La première fonction est de protéger le pouvoir de la classe dirigeante des défis des mouvements de masse afin d'élargir l'espace démocratique. Toutes les armes, les chars et autres équipements militaires utilisés par l'armée ont été utilisés contre les citoyens thaïlandais. A Bangkok, elle a tiré sur des manifestants en 1973, 1976, 1992 et 2010. Elle a mené une guerre civile contre les communistes qui désiraient une société plus égalitaire et elle est actuellement engagée dans une vicieuse guerre à Patani pour empêcher l'autodétermination malaise musulmane. Elle a aussi parfois mis en scène des coups d'Etat militaires afin de "garder la ligne" contre les menaces politiques civiles. Mais le plus souvent, les coups d'État militaires servaient l'intérêt personnel militaire, ce qui nous amène au second but de l'armée.

Le deuxième objectif de l'armée thaïlandaise est de satisfaire l'avidité pure du corps des officiers. Même lorsqu'elle n’est pas au cœur du pouvoir politique, l'armée fournit de riches et corrompues opportunités pour ceux qui sont dans les premiers rangs. La corruption sur les achats d'armes, les fonds excédentaires de l'État pour les activités militaires et la possibilité de siéger dans les conseils d'administration des entreprises d'Etat, font que tous les généraux se remplissent les poches. Ajoutez à cela le commerce illégal de stupéfiants, le trafic d'êtres humains et d'autres activités de type mafieux. Et quand les militaires sont à l’intérieur du pouvoir politique comme maintenant, les possibilités d'enrichissement sont illimitées.

Le but de cette méchante et parasite organisation est d'agir comme un obstacle au progrès politique et de détourner des ressources importantes pour la santé, l'éducation et le bien-être général de la plupart des citoyens.

Partager cet article

Repost 0
Published by liberez-somyot
commenter cet article

commentaires