Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 avril 2013 7 07 /04 /avril /2013 12:56

Ci-dessous, un article de l'AFP (Agence France Presse) sur Akechai (ou Eakachai) Hongkangwan, le dernier condamné pour lèse-majesté en Thaïlande:

Thaïlande: prison pour un homme qui avait vendu un documentaire sur le roi

Un Thaïlandais a été condamné jeudi à Bangkok à trois ans et quatre mois de prison pour avoir vendu des copies d'un documentaire australien controversé sur la famille royale, a indiqué son avocat.
Eakachai Hongkangwan, 37 ans, est le dernier en date d'une longue série de Thaïlandais condamnés pour avoir porté atteinte à la famille royale, protégée par une des lois de lèse-majesté les plus sévères du monde.
"Le tribunal l'a jugé coupable de lèse-majesté et l'a condamné à cinq ans", une peine réduite à trois ans et quatre mois "en raison de son témoignage utile", a précisé Anon Numpa, indiquant que son client ferait appel.
Il devra également payer une amende de 64.000 bahts (1.700 euros) pour avoir vendu des DVD sans autorisation.
Le film avait été diffusé par la chaîne publique Australian Broadcasting Corporation (ABC) en avril 2010, alors que les "chemises rouges" antigouvernementales occupaient Bangkok pour obtenir la démission du gouvernement de l'époque.
Bangkok avait prévenu Canberra que les relations bilatérales en seraient affectées.
La famille royale, qui n'a aucun rôle politique officiel, est un sujet extrêmement sensible en Thaïlande où le roi Bhumibol, âgé de 85 ans, jouit auprès de certains de ses sujets d'un statut de demi-dieu.
La justice a multiplié ces dernières années les lourdes peines et les arrestations pour des propos jugés insultants à son endroit, entraînant des critiques de la communauté internationale et des défenseurs des droits de l'Homme.
Le débat autour de cette loi est également devenu brûlant, voire agressif, au sein de la société thaïlandaise, après la mort en prison l'an dernier d'un grand-père, condamné à 20 ans pour quatre SMS jugés insultants envers la monarchie. Le dossier est devenu un symbole de la lutte pour la liberté d'expression.
AFP

Photo ci-dessous: Akechai (ou Eakachai) Hongkangwan

Akachai-Hongkangwan-010

Partager cet article

Repost 0
Published by liberez-somyot
commenter cet article

commentaires